Dutch NL French FR
A la recherche d’une
solution anti-humidité ?
0800 32 140
Appel gratuit 24h/24 7j/7
Diagnostic et
devis gratuit

Condensation sur les fenêtres : nocif ou inoffensif ?

Les fenêtres embuées sont une apparence bien connue. Cela arrive souvent sur les fenêtres des habitations, mais aussi par exemple sur les fenêtres des voitures. Mais quelle est la cause de cette condensation sur les fenêtres ? La condensation n’est en réalité rien d’autre que de l’eau et elle apparaît lorsque la vapeur d’eau se refroidit. Les minuscules petites particules sont alors transformées en une forme liquide et deviennent ainsi visibles. Lorsque l’air est humide dans un espace chauffé, de la condensation apparaît si cet air entre en contact avec une surface plus froide. La condensation peut se trouver à l’intérieur comme à l’extérieur d’une fenêtre, voire même entre deux plaques de verre lorsqu’il s’agit de double vitrage.

Nous commentons ci-après brièvement ces trois situations :

1. Condensation sur une fenêtre – côté intérieur

La condensation du côté intérieur d’une fenêtre est causée par de l’air humide, par exemple après la douche ou en cuisinant. Cet air entre ensuite en contact avec une surface froide et se niche à cet endroit. En hiver notamment, c’est un phénomène très répandu, parce que la température à l’extérieur est plus basse qu’à l’intérieur. Par cet écart de température, la formation de condensation se forme fréquemment du côté intérieur de la fenêtre. Dans ce cas, une ventilation adéquate dans la maison est importante, parce qu’ainsi l’humidité peut efficacement être évacuée. Votre habitation manque-t-elle de ventilation, ce n’est pas une catastrophe : la condensation disparaîtra d’elle-même en quelques heures. Cette forme de condensation n’est au demeurant dans son ensemble pas nocive.

Condensation sur vos fenêtres? Contactez-nous.

2. Condensation sur une fenêtre – côté extérieur

La condensation peut également se former l’extérieur de la fenêtre. Cela arrive souvent dans les habitations aux fenêtres à double vitrage. En principe, nous nous trouvons dans la même situation que celle décrite ci-avant, mais de manière inverse. Lorsque l’air extérieur est plus chaud que la surface de la fenêtre et que le taux d’humidité extérieur est élevé, la condensation se forme du côté extérieur de la fenêtre. C’est le cas, notamment, en été, lors des journées moites d’été. Lorsque le côté intérieur de la fenêtre devient plus chaud, cette forme de condensation disparaît d’elle-même. Pour éviter cette condensation, vous pouvez envisager d’occulter l’extérieur des fenêtres, par des volets. Ce n’est en soi pas à tout prix nécessaire parce qu’encore une fois, cette forme de condensation est totalement inoffensive.

3. Condensation entre deux plaques de verre

Complémentairement aux exemples repris ci-dessus, la condensation peut également apparaître entre deux plaques de verre. Cette situation peut parfois se produire principalement dans les habitations récentes à double vitrage. Dans ce cas, il y a cependant d’autre problème que la seule différence de température. Le double vitrage prétend être à tout moment un isolant thermique à 100%, de ce fait il n’est en principe pas possible que de l’air ou de l’humidité s’insère encore entre les plaques de verre. Si cela arrive, il y a de grandes chances que cela soit causé par une fuite ou un défaut de construction pendant l’installation du verre. En pareil cas, il vaut mieux contacter une entreprise spécialisée dans la lutte contre l’humidité.

Humisec se tient volontiers à votre service. Vous pouvez nous contacter sans engagement, après quoi nous nous déplacerons pour examiner le problème sur place, évaluer les dégâts, et vous proposer la solution la plus adéquate afin de résoudre le problème.

Plus d’articles sur la condensation

Besoin d'un conseil? Contactez-nous